SI ON CHANTAIT Site de la chorale de Courcelles Chaussy

Bases de notre chorale

Vous qui chantez tous les jours sous votre douche , ou en écoutant la radio , avez vous remarqué que quelque fois vous ne pouviez plus suivre la mélodie car elle partait trop dans les aigus ou dans les graves ?

Comme dans les instruments de musique , chaque voix est différente.Comme dans un orchestre composé de plusieurs instruments , une chorale réunit plusieurs types de voix.Vous pouvez chanter à l'unisson comme vous savez tous le faire , ou à plusieurs voix , comme nous essayons de le faire à la chorale.

Bien qu'il nous arrive de chanter à deux voix ( hommes/femmes ou sopranes et ténors/alti et basses ), la plupart de nos arrangements sont faits pour quatre voix.Chez les femmes , vous trouverez les Sopranes ( voix la plus aigüe ) et les Alti ( voix intermédiaire ).Les hommes se composent de Ténors , qui viennent en général chanter entre Sopranes et Alti , et les Basses qui sont les voix les plus graves de notre chorale.On appelle aussi ces divisions des pupitres.

Comme dans un orchestre , le premier travail est d'homogénéiser le son au sein du pupitre.Chaque individu arrive avec une voix très personnelle et quelque fois très typée.Il faut faire disparaitre ces individualités pour que naisse un son harmonieux.Vous comprendrez que le nombre y fait beaucoup.Quand vous écoutez un duo à la radio vous êtes capable d'identifier les deux voix , si vous écoutez un orchestre philharmonique , vous serez incapable de savoir qui joue quoi.Il en va de même pour une chorale.L'individualité disparait au profit d'une identité par voix.Cette étape de cohésion est d'autant plus importante que les gens qui vous entourent vont tantôt compter sur vous quand ils chercheront leur note , tantôt vous aider quand vous serez perdu ( ça arrive même aux meilleurs ).

C'est le rôle du Chef de chœur de superviser cette harmonie et bien sûr d'accorder ces quatre voix ensemble.Contrairement à une idée très répandue , les Sopranes n'ont pas toujours la mélodie.Dans tous les cas la voix qui est mise en avant doit être supportée par l'accompagnement.Ni trop fort ni trop peu , la Chef de chœur fait sa sauce pour faire éclater les sonorités et les dissonances qui font la musique.L'accompagnement peut être des paroles ou la reproduction d'un son quelconque, il faut savoir tout faire avec notre voix.La recherche de la bonne sonorité est d'ailleurs souvent sujette à de franches rigolades lors de nos répétitions.

Car avant tout , cela doit rester une fête de chanter ensemble et de mixer nos voix dans ce qui devient petit à petit notre chant , notre concert.Ce sont les répétitions qui mettent tout en place et où se travaillent les nuances.

Recevoir les informations

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités et les infos sur les concerts !

En indiquant votre adresse email vous consentez à recevoir nos lettres par voie électronique. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment et via les liens de désinscription.

Les liens